Mahale

 

A l’ouest de la Tanzanie, le parc national de Mahale borde les eaux du lac Tanganyika depuis une péninsule montagneuse et boisée qui s’étend sur 1613km². Inaccessible par la route, le parc de Mahale est dominé par des pics couverts de jungle qui culminent à 2000m d’altitude. A certains endroits, les montagnes tombent à pic sur les rives du lac. Avec ses eaux claires et ses bandes de sable blanc, le lac offre un cadre étonnant, propice aux sorties en bateau, en kayak et à la baignade.

La richesse et à la diversité de l’écosystème du parc de Mahale attire de nombreuses espèces d’oiseaux et de mammifères. Le parc héberge de nombreuses espèces de primates telles que les colobes rouges, les grivets, les vervets, les babouins et bien sûr les chimpanzés.

L’observation des chimpanzés sauvages constitue d’ailleurs la principale raison qui pousse les voyageurs à se rendre dans ce parc reculé. Etre témoin du quotidien de ces primates attachants et aux comportements si proches de ceux des hommes est une expérience unique. La population totale des chimpanzés dans le parc de Mahale est estimée entre 700 et 1000, divisés en plus d’une dizaine de groupes. 

 

Quand programmer un safari dans le parc de Mahale ?

La saison sèche (de juin à octobre) est la plus appropriée pour les marches en forêt et permet de combiner la visite de Mahale avec les parcs de Katavi et de Ruaha.

 

L’avis du spécialiste de la Tanzanie

Le parc national de Mahale offre l’une des expériences les plus fortes pour les amateurs de faune africaine. La marche en pleine jungle au cœur de la nature sauvage est fascinante. L’excitation atteint les sommets lors de la rencontre avec les chimpanzés dans leur environnement naturel. A noter que des précautions sont imposées aux voyageurs par les autorités du parc : l'approche est limitée dans le temps pour éviter d'influer sur leur comportement, et le port de masques sanitaires est obligatoire pour éviter la propagation de virus.
Des marches à la rencontre des chimpanzés sont organisées par des guides expérimentés qui connaissent parfaitement les habitudes et comportements des primates. Certains jours, la rencontre est facilitée par la présence relativement proche des chimpanzés. D’autres jours, il faut prévoir une marche difficile à travers la jungle, mais avec la certitude de les observer au cours de l’excursion.

Un safari dans le parc de Mahale est réservé à un petit nombre de privilégiés en raison des budgets à consentir. Le parc de Mahale s’intègre dans des programmes itinérants en avion-taxi combinant plusieurs parcs, notamment le parc de Katavi qui est desservi avant de pouvoir rejoindre Mahale. Les vols desservant le parc n’opèrent que 2 jours par semaine, imposant un séjour à Mahale de 3 ou 4 nuits.

 

 

Contactez votre créateur de voyage