Sur les rives du lac Natron

 

Le lac Natron est un lac alcalin situé aux confins du centre-nord de la Tanzanie et qui s’étend jusqu’à la frontière avec le Kenya. Nichée dans une dépression de l’une des branches de la vallée du rift au nord-ouest de la zone de conservation du Ngorongoro, la région du lac Natron est dominée par le volcan Oldonyo Lengaï. Haut de 2878m et de forme parfaite, il domine les environs de ses pentes droites qui mènent depuis la plaine jusqu’au sommet. Demeure de Dieu selon les Masaïs, le volcan montre régulièrement les signes de son activité en laissant échapper des fumeroles qui contribuent à son aspect mystérieux.

A l’écart des routes touristiques, la région se caractérise par son aridité, ses chaleurs écrasantes et ses paysages à la beauté envoûtante. Peu visitée, elle attire les voyageurs plus aguerris désireux de découvrir d’autres facettes du pays que celles offertes lors d’un safari en Tanzanie.

La région que les voyageurs découvrent lors de leur voyage en Tanzanie est la partie sud du lac, qui fait face au volcan Oldonyo Lengaï et aux parois de la faille du Rift. La région est peuplée principalement de Masaïs et de Bantous. Quand certains Masaïs ont conservé leur mode de vie pastoral et semi-nomade avec leur habitat traditionnel, d’autres se sont sédentarisés, principalement dans le village de Ngare Sero qui borde la petite rivière du même nom. La faible exposition des populations locales au tourisme est l’occasion d’appréhender des modes de vie peu influencés par la modernité.

La visite de la région passe immanquablement par une marche sur les rives du lac Natron et ainsi par l’observation des fortes concentrations de flamants roses nains qui peuplent le lac lors des périodes de reproduction et de nidification. Leur population peut atteindre plus de 2 millions d’individus lorsque le niveau du lac est suffisamment bas pour les fournir en nutriments. En plus des flamants nains, le lac accueille de nombreuses autres espèces d’oiseaux aquatiques.
Les eaux du lac Natron sont chargées du sodium et du souffre qui ruissellent depuis le volcan Oldonyo Lengaï et de l’escarpement du rift. La concentration saline du lac est de plus accentuée par la faible profondeur de ses eaux due à la forte évaporation. Outre la beauté du dégradé de couleurs que les différentes couches de sel donnent au lac, les rives craquelées confèrent un caractère un peu lunaire à cet environnement sauvage et hostile.  

Les voyageurs profitent également de leur séjour dans la région du lac Natron pour découvrir les chutes d’eau de Ngare Sero, situées à quelques kilomètres du village du même nom. La cascade jaillit au fond d’un canyon qui s’enfonce dans un escarpement et se jette dans une piscine naturelle. Après une marche sportive le long de la rivière bordée de falaises, les voyageurs savourent une baignade des plus agréables. Au cours de la progression dans la gorge, il est fréquent de croiser des bergers Masaïs venant abreuver leurs troupeaux dans la rivière.

 

Les solutions d’hébergement dans la région du lac Natron sont très limitées. Bien que le confort y soit très simple Tanzanie Authentique propose régulièrement le Lake Natron Tented Camp. Le camp propose 12 tentes avec sol en dur surmontées d’un toit de paille, qui offrent un confort fonctionnel avec lavabo, toilettes et douche privatifs. Le restaurant et le bar sous un toit de chaume font face à la brousse qui mène aux bords du lac Natron. Le niveau de confort et de prestations est vite éclipsé par le charme de cette région, et les voyageurs intéressés par cette région de la Tanzanie sont souvent plus susceptibles d’accepter des conditions de séjour un peu rustiques.

 

Quand programmer son voyage au lac Natron ?

La meilleure saison pour découvrir la région commence en décembre : les petites pluies de novembre sont alors passées, la baisse des températures rend l’air beaucoup plus respirable et l’on se sent moins accablé par la sécheresse et la poussière. Les paysages sont particulièrement spectaculaires grâce aux couleurs qui recouvrent les plaines et les pentes du volcan Lengaï.

Les amateurs de flamants nains préfèrent toutefois la saison sèche, à partir du mois de juin, lorsque les eaux du lac se font plus rares et que les volatiles s’y établissent pour se reproduire et nidifier. C’est en effet à cette période que les flamants sont les plus nombreux en raison de la grande abondance de leur nourriture. C’est aussi la période où le dépaysement est sans doute le plus fort compte tenu des conditions climatiques difficiles.

 

L'avis du spécialiste de la Tanzanie

Les voyageurs amateurs de paysages spectaculaires offerts par une nature préservée et qui souhaitent sortir des sentiers battus apprécient notamment le lac Natron pour son atmosphère de bout du monde. Les amateurs de photographie y trouvent un magnifique terrain de jeu.

Compte tenu de son intérêt touristique particulier et du temps de route pour s’y rendre depuis la vallée du Rift, la région du lac Natron ne s’adresse pas à tous les voyageurs. Pour les mêmes raisons, y séjourner implique de consacrer suffisamment de temps à la partie continentale de son voyage en Tanzanie.

Séjourner une nuit dans la région du lac Natron suffit lors d’un itinéraire en 4x4 qui conduit les voyageurs jusqu’au parc national du Serengeti. C’est la recommandation de Tanzanie Authentique.

A noter qu‘il est également possible d’intégrer l’étape du lac Natron après le séjour dans le Serengeti, en traversant la région de Loliondo qui longe la frontière avec le Kenya. L’itinéraire ravit les plus aventureux qui souhaitent découvrir une Tanzanie rarement visitée, mais le voyage en Tanzanie continentale se termine alors par de longues heures de route pour arriver et repartir …

Enfin, pour les amateurs de marche et d’immersion, Tanzanie Authentique recommande de combiner l’étape du lac Natron avec le trek de 2 jours dans le massif du Ngorongoro.