Rencontres au lac Eyasi

 

Au sud de la zone de conservation du Ngorongoro, en contrebas d’une des failles du grand Rift haute de 800m, le lac Eyasi est un lac alcalin tout en longueur pouvant atteindre jusqu’à 80km d’une rive à l’autre. Le lac voit toutefois l’étendue de ses eaux varier très fortement en fonction des pluies, jusqu’à être parfois quasiment asséché. Le lac accueille d’importantes colonies de flamants roses, particulièrement en période de nidification. Une des particularités de la région du lac Eyasi est le nombre important d’ethnies différentes qui y vivent, dont les plus anciennes de Tanzanie. C’est le cas des Hadzabés, bochimans nomades et chasseurs cueilleurs, arrivés du Botswana il y a 10000 ans. C’est encore le cas des Datogas, tribu de pasteurs originaires du Nil arrivée en Tanzanie au cours du 1er millénaire de notre calendrier.

Tanzanie Authentique propose de partir à la rencontre des peuples Hadzabés et Datogas qui habitent les rives du lac Eyasi en compagnie d'un guide local tanzanien grand connaisseur de ces populations. Il est également l’interprète indispensable et permet d’établir un échange. La découverte des activités quotidiennes de ces tribus, telles que la cueillette et la chasse, se fait à pied.
 

Les Hadzabés sont des archers hors pairs et chassent le plus souvent de petits mammifères (lièvres sauvages, lapins ou encore babouins), des oiseaux, voire de petites antilopes. Hormis la chasse, le fait de marcher et d’échanger avec ces derniers représentants du monde tels qu’ils étaient il y a des milliers d’années constitue un des temps forts d’un voyage en Tanzanie. Cette rencontre est l’occasion de découvrir leur mode de vie, leur habitat, leurs croyances, etc.

A l’instar des Masaïs, Les Datogas maintiennent leurs traditions pastorales et élèvent des troupeaux de bétail et de chèvres. Ils sont également reconnus pour leurs qualités de forgerons dont témoignent les bracelets et boucles d’oreilles portés par les femmes. Celles-ci apportent un soin particulier à leur apparence et portent de superbes robes de peau à franges. Les femmes Datogas ont également pour tradition de se faire des scarifications autour des yeux. La coutume, qui n’a rien obligatoire, semble se perdre néanmoins.
 

La région du lac Eyasi offre très peu de solutions d'hébergements. Tanzanie Authentique recommande de loger dans la région de Karatu  sur les hauts plateaux du rift et de partir découvrir les abords du lac sous forme d’excursion en demi-journée. Le reste de la journée est dans ce cas consacré à la découverte de la vallée du rift et ses hauts plateaux, de partir rejoindre l’arrête du cratère du Ngorongoro pour y randonner et y loger, ou tout simplement de profiter du confort et des prestations d’un lodge confortable.

Tanzanie Authentique propose également de loger au bord du lac Eyasi. La recommandation de l'équipe est de séjourner au très charmant Kisima Ngeda. Situé sur la rive nord-ouest du lac, ce camp haut de gamme se compose de seulement 7 tentes spacieuses montées sur plateforme avec toits de chaume et terrasse ouverte sur le lac Eyasi. Le camp dispose également d’une jolie piscine et d’un lounge très cosy où sont servis les repas. Le Kisima Ngeda est une très belle adresse de charme pour un séjour en immersion dans une des régions les plus sauvages du nord de la Tanzanie.

 

 

Contactez votre créateur de voyage