Sud et ouest sauvages

 

Lorsque les voyageurs débutent leurs recherches pour leur projet de voyage en Tanzanie, le parc du Serengeti et le cratère du Ngorongoro apparaissent évidemment comme les incontournables de la destination. Paysages mythiques de l’Afrique sauvage à la forte concentration de faune, la grande notoriété de ces parcs entraîne toutefois une assez dense population touristique qui peut décevoir certains voyageurs. Méconnus du grand public pour un safari en Tanzanie, les parcs du sud et de l’ouest offrent de belles alternatives de séjour, ou peuvent compléter la découverte des parcs du nord au cours d’un même voyage.

Plus difficiles d’accès et avec moins de solutions d’hébergements, les parcs du sud et de l’ouest de la Tanzanie sont plus sauvages, moins fréquentés et donc plus exclusifs. En découle un sentiment d’immersion encore plus fort et la prise de conscience par les voyageurs qu’ils ne sont que des invités dans cette nature encore préservée. Bien que la densité de faune soit plus faible que dans les parcs du nord, les safaris sont riches en observation d’espèces variées et notamment de certaines espèces rares voire endémiques des parcs du sud et de l’ouest.

La réserve de Selous et le parc national de Mikumi sont les deux parcs du sud tanzanien les plus proches de Dar Es Salam, porte d’entrée en Tanzanie pour les régions sud et ouest. Ces 2 parcs peuvent être visités en formule game package avec accès en avion-taxi ou au cours d’itinéraires par la route en 4x4 privatifs. 
Selous et Mikumi peuvent faire l’objet d’un court séjour de 2-3 nuits pour une "expérience" safari, ou s’intégrer comme étapes au cours d’un safari itinérant : trajets sous forme de saut de puce effectués en avion-taxi, ou itinéraires par la route avec véhicule 4x4 privatif avec chauffeur-guide. Tanzanie Authentique propose également d’intégrer aux itinéraires les montagnes d’Udzungwa pour de très beaux treks et la découverte de la vie rurale, ou encore les régions côtières de Kilwa et Mikindani pour appréhender notamment l'histoire de l'identité Swahilie. Ces différentes solutions de safari dans le sud de la Tanzanie peuvent bien sûr se combiner avec un séjour dans les îles de l’archipel de Zanzibar grâce aux liaisons aériennes opérées en avion-taxi.

Plus à l’ouest, des trajets en avion taxi sont nécessaires pour rejoindre le parc de Ruaha et plus encore pour les parcs de Katavi et de Mahale. Plus les parcs sont loins, plus il est coûteux de s’y rendre. Moins les parcs sont accessibles, en termes de distance ou de budget, plus ils sont exclusifs. Les expériences à vivre sur place sont néanmoins à la hauteur des attentes et des efforts financiers consentis. Les séjours y sont obligatoirement proposés en formule game package, les safaris sont donc organisés par les camps et les lodges. Les guides résidents sont sélectionnés avec soin et connaissent parfaitement leur terrain.

 

Contactez votre créateur de voyage