Sur les rives du lac Natron


La région du lac Natron
se situe au nord-est de la zone de conservation du Ngorongoro, à environ 4 heures de route et de piste d’Arusha ou de Karatu. Ce lac tout en longueur est niché dans une dépression de l’une des branches de la vallée du rift.  

La région que les voyageurs découvrent lors de leur voyage est la pointe sud du lac qui fait face au volcan Oldonyo Lengaï et au massif du Ngorongoro. La pointe nord forme la frontière avec le Kenya. La région est très peu fréquentée par les voyageurs en raison de son climat chaud et aride  avec des températures dépassant régulièrement les 45 degrés.
La région est peuplée principalement de Masaïs et de Bantous. Certains Masaïs ont conservé leur mode de vie pastoral et leur habitat, alors que d’autres ont choisi la sédentarisation dans le village de Ngare Sero. La faible exposition des populations locales au tourisme, et plus largement à la modernité, est l’occasion faire des rencontres surprenantes.

Le lac Natron se caractérise par ses eaux chargées de sodium et de souffre qui ruissellent du volcan Lengaï et de l’escarpement du rift. La concentration saline du lac est de plus accentuée par la faible profondeur de ses eaux due à la forte évaporation. Outre la beauté du dégradé de couleurs que les différentes couches de sel donnent aux rives du lac, les voyageurs viennent observer la forte concentration de flamants nains qui peut atteindre plus de 2 millions d’individus.

La région du lac Natron est dominée par le volcan Lengaï. Haut de 2 878 mètres et de forme parfaite, il domine la région de ses pentes droites qui mènent depuis la plaine jusqu’au sommet. Demeure du dieu selon les Masaïs, le cratère de l’Oldonyo Lengaï montre régulièrement les signes de son activité en laissant échapper des fumeroles qui contribuent à son aspect mystérieux.
Tanzanie Authentique propose l’ascension du volcan jusqu’au cratère pour découvrir un panorama unique sur la région au lever du soleil.

Les voyageurs profitent également de leur séjour dans la région du lac Natron pour découvrir les chutes d’eau de Ngare Sero situées à quelques kilomètres du village du même nom. La cascade jaillit au fond d’un canyon qui s’enfonce dans un escarpement et se jette dans une piscine naturelle. Après une marche sportive le long de la rivière et au pied des falaises, les voyageurs profitent d’une baignade des plus agréables.
 

Quand programmer son voyage au lac Natron :

La meilleure saison pour découvrir la région commence en décembre : les petites pluies de novembre sont alors passées. La baisse des températures rend l’air beaucoup plus respirable et l’on se sent moins accablé par la sécheresse et la poussière. Les paysages sont particulièrement spectaculaires grâce aux couleurs qui recouvrent les plaines et les pentes du volcan Lengaï.

Les amateurs de flamants nains préfèrent la saison sèche, à partir du mois de juin, lorsque les eaux du lac se font plus rares. C’est en effet à cette période que les flamants sont les plus nombreux en raison de la grande abondance de bactéries qui constituent leur nourriture.


L'avis du spécialiste :

Les voyageurs amateurs de paysages spectaculaires et qui souhaitent sortir des sentiers battus apprécieront le lac Natron et son atmosphère de bout du monde. Les photographes trouveront un beau terrain de jeu avec les paysages lunaires de la région et le volcan Lengaï.

Le séjour  dans la région du lac Natron offre également l’occasion d’observer la forte concentration de flamants nains. Lors d’une marche sur les rives du lac, un guide masaï accompagne les voyageurs sur les sols craquelés de boue séchée pour approcher au plus près les flamants. L’envol d’une nuée de flamants avec en toile de fond les paysages de la région est particulièrement spectaculaire.

Passer par la région du Lac Natron impose le plus souvent un itinéraire de safari d’au moins une semaine. Le plus souvent, on visite le lac Natron avant ou après le Serengeti. La porte nord-est du parc national du Serengeti est séparée du lac Natron par la région de Loliondo et 4 heures de pistes en mauvais état. L’itinéraire ravira les plus aventureux qui souhaitent découvrir une Afrique authentique.