Les hautes terres du rift

Sur les hauteurs de l’escarpement du lac Manyara s’étend une zone luxuriante de riches terres agricoles et de splendides paysages de montagne. Au loin se dressent les cratères du Ngorongoro et de l’Oldonyo Lengaï. La région au relief accidenté est recouverte de champs de blé, de patates douces et de plantations de café. Elle contraste de façon saisissante avec le parc du Tarangire situé au fond de la vallée du rift. 

Karatu, la capitale de la région, est une ville-étape entre la découverte du lac Manyara et le Ngorongoro. Les voyageurs peuvent y visiter son marché animé
en commerces riches en souvenirs. Colonisées par les Allemands au milieu du XIXe siècle, les hauteurs fertiles de Karatu comptaient de nombreuses fermes tenues par des blancs, récupérées ensuite à l’indépendance par les différentes ethnies qui peuplent la région. Un certain nombre d’anciennes maisons de planteurs ont été reconverties en lodges aux allures de chalet de montagne entourés de plantations et d’où les voyageurs peuvent partir à la découverte de la région.

La région est également le point de départ vers le lac Eyasi. Lac alcalin bordé par une falaise haute de 800 mètres, le lac Eyasi voit ses eaux varier très fortement en fonction des pluies et accueille une forte population de flamants roses. La région se caractérise par le nombre important d’ethnies différentes qui y vivent, dont les plus anciennes de Tanzanie. C’est le cas des Hadzabés, bochimans nomades et chasseurs cueilleurs qui sont arrivés du Botswana il y a 10 000 ans. C’est encore le cas des Datogas, tribu de pasteurs originaires du Nil arrivée en Tanzanie au cours du Ier millénaire.

Tanzanie Authentique propose aux voyageurs de partir découvrir cette région emblématique du pays et d’aller découvrir sa diversité culturelle au cours de visites de villages, de marches dans les plantations ou de balades en VTT. Vous pourrez retrouver la sélection d’hébergements de Tanzanie Authentique dans la rubrique consacrée au Lac Manyara.